HANDBALL CLUB DES TROIS TOURS : site officiel du club de handball de VERVINS - clubeo

La France à l’usure

22 janvier 2017 - 09:53

Après un début de partie compliqué au Stade Pierre-Mauroy, la France a su trouver les solutions pour venir à bout d’une coriace équipe d’Islande (31-25), dans une rencontre jouée devant 28 010 spectateurs, un nouveau record mondial. Les Bleus joueront leur quart de finale, toujours à Lille Métropole, mardi 24 janvier face au vainqueur de Biélorussie-Suède.

Comme attendu, ce premier huitième de finale au Stade Pierre-Mauroy, joué à guichets fermés devant 28 010 spectateurs, a établi un nouveau record d’affluence pour un match de handball en France et un nouveau record absolu pour une rencontre dans un tournoi international (Championnat du monde, Championnat d‘Europe, Jeux Olympiques). Forcément, l’ambiance était donc phénoménale ce samedi en fin d’après-midi dans l’enceinte nordiste, où l’équipe de France s’est fait peur en première période, avant de rassurer ses supporters et de dérouler après la pause.

Peut-être inhibés par cette foule imposante et le contexte de ce premier match de handball disputé au stade Pierre-Mauroy, les Bleus mettent d’ailleurs quelques minutes à vraiment entrer dans la partie. L’Islande entame en effet la rencontre en passant un 3-0 qui lui permet de faire la course en tête d’entrée. Mal à l’aise en attaque (3 ballons perdus dans les 11 première minutes) et pas forcément bien réglés en défense, les Français sont toujours menés de trois longueurs après 12 minutes de jeu (4-7). Didier Dinart choisit alors de prendre un temps mort qui s’avère salvateur, puisque les Français reviennent au score dans la foulée, grâce à des buts de leurs tauliers Nikola Karabatic, Daniel Narcisse et Michaël Guigou (7-7, 16e).

L’ailier gauche de Montpellier permet ensuite aux Bleus de passer devant pour la première fois du match (9-8), mais l’Islande reste au contact jusqu’à la mi-temps (14-13 à la pause). Enfin libérés au retour des vestiaires, les Experts passent un 6-1 dans les huit premières minutes sous l’impulsion d’un Nedim Remili déchaîné, auteur de la moitié des buts français sur cette séquence. L’Islande ne se remettra pas de ce passage à vide, malgré des options offensives audacieuses (sortie systématique du gardien pour attaquer à 7 contre 6) qui lui permettent de réduire l’écart (24-20, 47e). Grâce notamment aux superbes prestations de Michaël Guigou (6 buts à 6/8 au tir) et de Ludovic Fabregas (5 buts à 5/6, désigné “homme du match”) l’équipe de France s’impose nettement (31-25) et peut profiter de l’après-match pour communier longuement avec un public nordiste conquis. Place désormais à son quart de finale, programmé mardi 24 janvier à 19h, face au vainqueur de Biélorussie-Suède. Le stade Pierre-Mauroy va encore vibrer…

http://www.francehandball2017.com/fr/fra-isl-la-france-a-lusure-24469

Commentaires

Aucun événement