La France trop forte pour le Brésil

12 janvier 2017 - 06:56

La France a facilement remporté le match d’ouverture du Championnat du monde face au Brésil (31-16), devant 15 609 spectateurs à l’AccorHotels Arena de Paris.

Après un magnifique show inaugural animé par le DJ FEDER, la France entame idéalement la partie et prend rapidement l’avantage, grâce notamment à cinq arrêts de Thierry Omeyer dans les dix première minutes (7-2, 10e). Concentrés en défense et opportunistes en attaque, les Bleus enfoncent ensuite le clou, derrière un Omeyer en état de grâce (14-5, 23e).

Excellente en contre-attaque (5 conclues par un but en première période), la France mène de 10 buts à la pause (17-7), avec 5 buts (à 5/5 au tir) de Valentin Porte, et surtout 14 arrêts de Thierry Omeyer sur 21 tirs adverses, soit un taux de réussite hallucinant de 67% pour le gardien tricolore.

Forts de ce large avantage, Didier Dinart et Guillaume Gille décident de faire tourner leur effectif en deuxième période, ce qui n’empêche pas les Bleus de continuer à creuser l’écart (22-8, 41e), d’autant que Vincent Gérard, entré à la place d’Omeyer, poursuit sur la lancée du gardien titulaire, avec 6 arrêts sur les 7 premiers tirs brésiliens en deuxième période. Dans une ambiance bouillante, les Bleus finissent la partie en régalant leurs supporters et remportent finalement ce match d’ouverture par 15 buts d’écart (31-16). Avec 6 buts, Valentin Porte a terminé meilleur marqueur côté français. Une entame idéale pour les tenants du titre qui mettent le cap jeudi sur Nantes, où ils affronteront le Japon vendredi au Hall XXL.

Les réactions:

Didier Dinart, entraîneur de l’équipe de France : “C’était l’entame idéale, nous avons eu trois semaines de préparation pour arriver à ce jour, les joueurs avaient à cœur de bien commencer la compétition. Lors du dernier match contre cette équipe du Brésil, en quarts de finale des Jeux Olympiques de Rio, nous avons eu un match vraiment match difficile, car c’est une équipe de qualité, mais ils ont progressivement cédé car nous avons mis l’engagement nécessaire. L’autre point positif, c’est que nous avons pu faire les rotations nécessaires sans puiser dans les organismes. Nous allons continuer à travailler pour monter en puissance à Nantes et terminer la poule du mieux possible. L’ambiance de l’AccorHotels Arena est excellente, l’objectif est d’y revenir dans les meilleures conditions, nous avons eu un avant-goût de la phase finale, mais avant de revenir, le chemin est très long et périlleux.”

Joao da Silva (Brésil) : “On savait que l’équipe de France était l’une des meilleures du monde. De notre côté, nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui s’adaptent petit à petit. Cela a été un match très difficile pour nous. Félicitations à l’équipe de France. En ce qui nous concerne, nous allons maintenant préparer notre prochain match, le Championnat du monde ne fait que commencer.”

Photo : Julien Crosnier/France Handball 2017

Article : http://www.francehandball2017.com/fr/la-france-trop-forte-pour-le-bresil-12832

Commentaires

Aucun événement